Discours d’Ouverture du Female Techcamp 2017 par Mme Cina Lawson

Lomé, le 09 Juin 2017

Monsieur l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique ;

Madame la Représentante Résidente du PNUD ;

Mesdames et Messieurs les ambassadeurs et représentants d’organisations internationales ;

Autorités civiles, politiques, militaires, religieuses et administratives ;

Mesdames et Messieurs les directeurs et chefs des services centraux ;

Distingués invités ;

Mesdames et Messieurs ;

C’est un plaisir pour moi, d’être parmi vous ce jour à l’occasion de l’édition 2017 du Female TechCamp sur le commerce électronique.

L’expansion de l’internet et la vulgarisation des nouvelles technologies a transformé le commerce traditionnel que nous connaissions, pour développer les ventes et le commerce en ligne.

Communément, le commerce électronique désigne la vente de biens, la fourniture de services, de données ou d’informations, par un service de communications électroniques, comme internet par exemple.

Face à l’ampleur de l’essor du e-commerce à l’international avec les sites de vente en ligne comme Amazon ou Ebay, il constitue désormais un enjeu très important pour les structures de distribution.

Avec l’accroissement des nouvelles technologies dans notre quotidien et en raison de la facilité et de la rapidité d’affaires offertes par le e-commerce,  le Togo n’est pas épargné par l’engouement qu’il suscite.

C’est pourquoi, le ministère œuvre pleinement pour offrir l’opportunité aux distributeurs ainsi qu’aux consommateurs de pouvoir développer ou investir les marchés en ligne.

Ainsi, un avant-projet de loi sur les transactions électroniques est actuellement en examen devant l’Assemblée Nationale et devrait être adopté d’ici l’été. Ce texte entend créer un environnement propice au e-commerce et faciliter la dématérialisation des formalités administratives. L’objectif ici est notamment de sécuriser au maximum les transactions électroniques tout en définissant et en encadrant le commerce électronique.

Pour accompagner cette réforme, depuis le 1er janvier 2017, la TVA a été supprimée sur l’importation de terminaux mobiles et les équipements informatiques. Nous souhaitons absolument permettre aux populations togolaises de pouvoir accéder plus facilement aux terminaux (smartphones, ordinateurs, tablettes, etc.) afin de pouvoir profiter des nouvelles opportunités offertes par l’Internet, notamment le commerce en ligne.

La multiplication des échanges au travers des TIC a également engendré de nouvelles problématiques comme la protection et la sécurité des données personnelles, la dématérialisation, la signature, la cyber-sécurité, la suppression des intermédiaires, la mise en place de monnaies virtuelles, etc.

Il vous faut prendre conscience tant des opportunités offertes par les TIC, que des dangers qu’elles peuvent représenter. La nouvelle appropriation de ces outils immatériels et leur croissance fulgurante, nous rend vulnérables.

Aussi, je vous encourage, vous, jeunes filles togolaises, à étudier et vous investir ensuite dans les nouvelles technologies qui un secteur porteur en plein essor. Bien que des préjugés persistent, ce secteur vous est ouvert !

Saviez-vous que le premier programme informatique été développé au XIXème siècle par une femme dénommé Ada Lovelace ? Et ce n’est pas tout, Madame Hopper, a conçu en 1959 le premier langage de programmation et Anita Borg, quant à elle, a fait partie des premières utilisatrices actives du courriel.

Nos Nanas Benz, symbole de l’économie traditionnelle et d’entrepreneuriat par excellence, doivent maintenant laisser place aux Nana Tech qui œuvrent dans les nouvelles technologies avec les applications mobiles, le commerce en ligne ou encore le Mobile Banking.

L’utilisation du numérique sur le territoire ne doit toutefois pas se limiter à la simple utilisation des réseaux sociaux. J’incite vivement les jeunes filles mais plus largement toute la jeunesse Togolaise, à s’intéresser aux enjeux et outils du futur notamment l’intelligence artificielle, l’internet des objets, le big data, etc.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Source : Ministère des Postes et de l’économie numérique

Article dans la catégorie: Female techcamp 2017Mot-clés : , ,

Aucun commentaire pour le moment, à vous de donner le premier avis!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire

Nom
E-mail *
Site internet